Ordonnance du 20 janvier 2011 : les vétérinaires s’approprient l’ostéopathie animale, la dentisterie équine et le comportementalisme !

Vous êtes détenteur d'équidé(s) et vous considérez que la santé de vos chevaux est avant tout une affaire de compétences, que personne ne peut s’approprier le monopole de la connaissance. Vous faites régulièrement appel à un praticien non vétérinaire (ostéopathe, dentiste équin, comportementalistes...) pour vos chevaux et vous n’acceptez pas que l'on vous prive de cette liberté.

Ce site vous concerne !

Vous êtes un vétérinaire de terrain, ouvert aux médecines non conventionnelles et vous ne vous reconnaissez pas dans la politique protectionniste et réductionniste de vos syndicats professionnels.

Ce site vous concerne !

Vous êtes ostéopathe pour animaux, dentiste équin, thérapeute manuel, comportementaliste et vous souhaitez manifester votre opposition à la mise « hors la loi » de vos professions, utilisées par la filière depuis plus de vingt ans sur notre territoire.

Ce site vous concerne !

Nous sommes plus 44000 éleveurs, 3000 entraineurs, 3000 cavaliers professionnels, plus de 500 ostéopathes et dentistes équins, et combien de cavaliers !

Rejoignez nous, signez notre pétition pour que l’ordonnance du 20 janvier ne soit pas ratifiée dans le seul intérêt de la corporation vétérinaire, et sans que les représentants des principales professions visées soient consultées et entendues.

Signez la pétition

Plus de 10162 signataires depuis le 14/02/2011 !

  • Je conteste l’ordonnance du 20 janvier 2011, la mise sous tutelle vétérinaire de la filière animale et l’extension du monopole vétérinaire à des professions non vétérinaires utiles à la filière équine depuis plus de vingt ans : ostéopathes, dentistes équins et comportementalistes...
  • Je conteste cette redéfinition de l’acte vétérinaire qui inclut « la détermination de l’état physiologique d’un animal »
  • Je demande que les associations de professionnels les plus importantes, concernées par cette ordonnance soient consultées et entendues.
  • Je demande la reconnaissance de l’ostéopathie animale et de la dentisterie équine en dehors de la médecine vétérinaire comme l’ostéopathie et la dentisterie le sont en médecine humaine.
Signez la pétition de l'A.C.M.V



 
 

 OUI        NON